Types de handicaps

Il est estimé, rien qu'aux États Unis, qu'il y a 30 000 000 personnes dont la capacité d'accès aux ordinateurs est limitée par une conception non accessible. Globalement approximativement 8% des personnes qui utilisent Internet ont une forme de handicap. Ces handicaps sont classés comme suit :

  • Déficience visuelle - Cela va de la mauvaise vue (vue faible ou floue, presbytie ou myopie extrême, daltonisme et rétrécissement du champ visuel entre autres) à la cécité complète. Un mauvais choix de taille de texte et de couleurs et des tâches requérant une bonne coordination main-œil (tel que le déplacement de la souris) peuvent causer des problèmes pour ces utilisateurs.
  • Handicaps moteur - Ce sont des utilisateurs qui ont des problèmes de contrôle musculaire ou des faiblesses qui rendent l'utilisation d'un clavier standard et d'une souris difficile. Par exemple, ils peuvent être incapables d'enfoncer deux touches simultanément ou il se peut qu'ils enfoncent des touches accidentellement.
  • Altération auditive - Cela va de la capacité d'entendre certains sons mais pas de distinguer les mots parlés, à la surdité profonde. Les applications qui fournissent des informations importantes uniquement par messages sonores causent des problèmes à ces utilisateurs.
  • Difficultés d'expression et de raisonnement - Cela va de la dyslexie aux problèmes de mémoire, de résolution de problèmes, de compréhension et d'utilisation du langage écrit ou parlé. Un affichage complexe ou peu cohérent, un mauvais choix de mots peut rendre l'utilisation d'ordinateurs difficile pour ces utilisateurs.
  • Troubles convulsifs - Certains motifs lumineux ou répétitions sonores peuvent causer des crises épileptiques pour les utilisateurs qui y sont sensibles.